Camp de vacances TIC 2021 Jour 3, un feu de camp pour la Cybersécurité

C’est l’activité qui a mis fin à l’intense journée de travail des jeunes campistes du Grand Séminaire de Bertoua, le jeudi 26 août 2021. Les moniteurs et encadreurs du camp TIC 2021, ne manquent pas de ressources.

Ils ont organisé un feu de camp dans l’enceinte du grand séminaire de Bertoua le jeudi 26 août 2021. Objectif, apprendre aux enfants à s’approprier leur « camerounité » (appartenance à l’Etat du Cameroun) à travers des contes et des chants autour du feu. Apprendre en s’amusant est résolument le crédo du camp de vacance TIC. A travers ce feu de camp, les moniteurs et encadreurs ont décidé d’évacuer le stress des enfants par des contes et des chants autour du feu. « Nous apprenons autour du feu de camp, comme le faisait nos alleux. Nous aussi dans ce camp essayons de perpétuer cette tradition » a déclaré Sylvain Ottou Etoundi, coordonnateur du camp. Loin d’en être donc un simple exercice de relaxation, le feu de camp est le lieu où l’enfant apprend à grandir en sagesse : « on leur raconte des histoires avec des sons d’animaux, ensuite on leur explique la morale ou la sagesse contenue dans celle-ci » ajoute-il. Pour les moniteurs et encadreurs, cette activité d’éveil, prépare l’enfant à savoir qui il est, afin de devenir un meilleur acteur de la cybersécurité: « quand on sait qui on est, quand on sait les valeurs que l’on incarne, il est facile de poser des actes responsables même sur les réseaux sociaux » justifie le coordonnateur du camp. Pour lui, ces enfants dont il a la responsabilité ne pourront tenir des discours haineux ou encore tribaliste, à leurs semblables sur internet.
Bien qu’il se soit déroulé à 21h, le feu de camp n’a pas entamé la détermination des enfants. Ils sont tous sortis des dortoirs et ont participé à cette activité avec joie.

FaLang translation system by Faboba