Camp de vacance TIC 2021. Jour 2, les vraies choses ont commencé !

Initiation à l’outil informatique, sensibilisation sur la cybersécurité, connaissance des antivirus pour la protection des données etc. le tout dans une ambiance bon enfant.

Il fait bon d’appartenir au camp TIC 2021 de Bertoua. Les enfants et les jeunes apprennent en s’amusant en plein air. Ici, 

on saute, on court, on rit, on danse, mais surtout on apprend à connaitre l’outil informatique, la protection des données à travers des antivirus et à devenir un internaute responsable sur les réseaux sociaux.

Ce sont des journées riches en enseignement que vivent les enfants de 10 à 13 réunis au grand séminaire de Bertoua. Repartis en une dizaine de groupe sous l’appellation de famille, la trentaine d’enfants que constitue une famille est très heureuse d’être là : « je suis très content d’être ici, j’appartiens à la famille MacAfee, et j’ai déjà appris beaucoup de choses » lance le petit Landry, enthousiaste. Au grand séminaire de Bertoua, les familles portent des noms d’antivirus. Un choix adapté au thème de la 5ème édition de camp de vacance TIC de Bertoua a-t-on appris des moniteurs et encadreurs. C’est pourquoi, il est facile d’entendre : « famille Norton, famille Kapesky, famille Avast, famille Detectify, famille Spam Titan, famille Cyber Angel etc. » Et chaque campiste connait à quelle famille il appartient. Quel est son hymne, son cri de guerre, sa devise, son slogan etc. « Protection, Sécurité, Efficacité. Kapesky, la cybersécurité, c’est notre affaire » Voilà comment répond Chloé de la famille Kapesky, lorsqu’on lui pose la question de savoir à quel groupe, elle appartient. Mais elle ne s’arrête pas là, la petite fille de 10 ans, sait très bien de quoi elle parle : « Kapesky est un antivirus qui permet de protéger et de sécuriser des données » définit-elle vaillamment. Et par cœur, elle récite l’intitulé du thème qui les rassemblent dans la région de l’Est « le thème du camp TIC 2021 est : « les jeunes, acteurs majeurs pour la promotion de la cybersécurité et l’utilisation responsables des réseaux sociaux » cela signifie que, c’est à nous enfants et jeunes qu’il revient la responsabilité d’impulser ou de mettre en pratique les actes de cybersécurité » a-t-elle terminé. C’est une grande satisfaction pour les moniteurs et encadreurs de ces enfants. « Regardez vous-même, ce qu’ils ont retenu en si peu de temps. Nous sommes plus que satisfait par leur capacité de rétention » explique un moniteur.

Même son de cloche du côté du lycée technique « canadien ». Là-bas, les jeunes de 14 à 18 ans sont repartis en 18 groupes. A travers des sketchs et des présentations, ils apprennent dans une ambiance à la fois studieuse et décontractée.

FaLang translation system by Faboba