Journée Mondiale de la Sauvegarde des données Informatiques, Une histoire « antidatée » ?


Difficile de situer sa création dans l’espace et dans le temps. L’on hésite entre 2008 et 2011, toujours est-il que la journée mondiale de la sauvegarde des données informatiques est célébrée tous les 31 mars de l’année.

 Aucune recherche ne renseigne formellement sur l’origine et la date de création de cette journée mondiale. Rendus dans un monde où le digital rythme la quasi-totalité des activités de la vie quotidienne, il devient urgent de sécuriser le cyberespace et ses millions de données générés. C’est un centre de données d'un important hébergeur français parti en fumée il y’a quelques années, et avec lui, les données de nombreux sites internet ou de sociétés, qui avait mis au goût du jour, la nécessaire sauvegarde des données informatiques. « Dans un monde de plus en plus digital, nos vies sont intrinsèquement liées à la technologie, chacun accumule une quantité de données à travers tous les appareils utilisés, qu’il est impératif d’effectuer des sauvegardes régulièrement et d’adopter quelques réflexes pour se prémunir des mauvaises surprises liées à la perte de nos données ou encore à une usurpation par un tiers ». Prévoir des sauvegardes devient désormais une action vitale. En informatique, la sauvegarde est l'opération de copie préventive de données sur un support indépendant. Elle a pour but de mettre en sécurité des informations et de pallier toute éventualité de panne matérielle, d'infection par un logiciel malveillant, et de suppression volontaire ou fortuite. L'utilité de la sauvegarde est de pouvoir restaurer le plus rapidement possible un système après une défaillance ou un incident.

FaLang translation system by Faboba